Rechercher
  • Camille Floderer

Les effets secondaires d'une séance d'Ostéopathie

Après votre passage chez l'ostéopathe, vous avez (encore) des douleurs ? Ou d'autres effets secondaires ? Pourquoi ? Quand faut il réaliser une autre séance ?



En ostéopathie, on travaille sur plusieurs systèmes et on modifie l'équilibre global de votre corps. Les douleurs secondaires à votre séance peuvent avoir plusieurs explications :


- Les muscles profonds de la posture, habitués à travailler selon certaines forces, se retrouvent avec des contraintes différentes et cela peut provoquer des courbatures dans les quelques jours qui suivent une consultation, de la même façon qu'une séance de sport intensive.


- Un spasme musculaire mettra quelques jours à se détendre. En cas de "blocage" important, si le spasme musculaire est puissant, la séance aura pour but de rééquilibrer au possible le corps de façon à ce que ce spasme diminue le plus rapidement possible. La consultation aura pour but premier de diminuer ce spasme mais une autres séance dans un laps de temps assez court sera a envisager pour fixer les résultats.


- Dans les suites d'un traumatisme, il se peut que malheureusement l'ostéopathe ne puisse pas vous faire revenir à 100% de vos capacités initiales. Si l'ostéopathie est une mécanique du corps, contrairement à la mécanique automobile, les pièces ne se changent pas facilement ( et c'est de toute façon un travail réservé au chirurgien). Notre travail a donc pour but de faire au mieux avec les pièces dans leur état.


- La fatigue. Votre corps continue de travailler après une séance, et ça lui demande beaucoup d'énergie. C'est pour cela qu'il est vraiment important de pouvoir vous reposer après une séance;


- Les douleurs sont plus intenses dans les heures qui suivent ? C'est toujours votre corps qui travaille. Donnez lui le repos nécessaire. Ces douleurs doivent avoir disparues au delà de 48h, si ce n'est pas le cas, recontactez votre ostéopathe. Parfois le corps se comporte comme un oignon; on travaille la couche la plus superficielle et accessible mais en l'épluchant on ne sais jamais vraiment comment sera celle d'en-dessous. Ce sont d'autres dysfonctions qui se manifestent. Il faudra parfois plusieurs séance pour toutes les remonter.


- Mal au crâne : la remobilisation de certaines zones a pour but de relancer la vascularisation et donc le drainage des déchets jusque là fixés dans cette zone. Ce sont bien souvent eux qui sont à l'origine des céphalées ou migraines. BUVEZ !!! (de l'eau !) pour les éliminer.


- Un mal être, des pleurs, des réactions émotionnelles diverses et variées. Parce qu'il faut bien comprendre que tout ce qui ne s'exprime pas s'imprime. Et l'impression émotionnelle qui se fait dans vos tissus, se traduit par des dysfonctions physiques que l'ostéopathe va s'employer à dégager et donc à s'exprimer. Aucune inquiétude donc !


Le choix des techniques de l'ostéopathe, est il un facteur des effets secondaires ?


Oui et non. Certaines zones sont plus à risques dans le cas de manipulations qui ne sont pas correctement maîtrisées. Pour prendre l'exemple des cervicales, il sera beaucoup plus facile de créer une lésion avec une manipulation structurelle intense qu'avec des techniques de dégagement par mobilisations très douces.


Dans d'autres cas, peut importe la technique utilisé, c'est la zone visée qui sera à l'origine du trouble. Si on prend l'exemple de la zone du foie, une mobilisation douce ne garanti pas que vous aurez moins de nausées qu'une mobilisation plus "tonique".


Il arrive aussi de créer des réactions du système nerveux autonome (c'est un système nerveux secondaires dont on a pas la maîtrise volontaire) : suées, bouffées de chaleurs, palpitation, accélération du transit, modification du souffle, rougeur, vertiges, nausées, etc.. Dans certains cas extrêmes et rares, cela peut même aller jusqu'au malaise vagal. Ceci est dû à la manipulation (qui stimule) proches de structures nerveuses susceptibles de déclencher ce genre de phénomène. Parfois c'est aussi un effet spécifiquement recherché dans certaines manipulations (stimulation du transit la plupart du temps).


Que puis je faire pour aider le travail réalisé par mon ostéopathe et me soulager encore plus ?


Commencez par vous reposer et éviter toute pratique sportive intense dans les suites de consultation. Par ailleurs, le corps en faisant son grand ménage peut libérer pas mal de toxines, qu'il va falloir éliminer principalement par l'urine. Boire est indispensable !


Le corps se régénère lors du repos, alors aller vous coucher tôt et dormez !


Le travail de l'ostéopathe est ponctuel, même s'il est étalé sur plusieurs séances. Dans l'idéal, il faudrait des consultations régulières de prévention. Leur nombre varie en fonction de chaque patient, car les antécédents et rythmes de vie sont propres à chacun.


La plupart du temps en fin de séance, l'ostéopathe pourra vous apporter des exercices, postures ou étirements à réaliser vous même à la maison pour aider le maintien du travail effectué et espacer vos maux et de ce fait vos séances. C'est aussi votre régularité et votre implication qui rendra la thérapie efficace dans le temps.


Enfin, l'ostéopathe peut vous diriger vers un autre corps de métier pour compléter le travail réalisé : Podologue, Naturopathe, Masseur Kinésithérapeute, Psychologue, Sage femme, etc..


Quoiqu'il en soit, en cas de doute sur la possibilité de prendre en charge certaines situations, l'ostéopathe vous redirige vers votre médecin traitant qui jugera de la nécessité d'approfondir les recherches par une imagerie médicale ou biologique.

3 vues

Bâtiment C - 5e Etage

12 Avenue du Trésum

74000 ANNECY

LE CABINET

NOS HORAIRES

Du lundi au samedi

sur Rendez vous

NOUS CONTACTER

04.50.01.32.81

doctolib.fr

© 2019 Camille Floderer Ostéopathe. Créé avec Wix.com